obscurcissement

obscurcissement

obscurcissement [ ɔpskyrsismɑ̃ ] n. m.
• 1538; oscurcissement XIIIe; de obscurcir
1Action d'obscurcir; perte de lumière, d'éclat. Obscurcissement du ciel.
2Le fait de rendre peu intelligible ou peu clairvoyant ( obscurcir, II ). « Le grand travail d'obscurcissement, d'erreur » (Michelet).
⊗ CONTR. Éclaircissement.

obscurcissement nom masculin Action d'obscurcir ou fait de s'obscurcir ; état de ce qui est sans clarté : L'obscurcissement de la ville pendant le black-out.obscurcissement (synonymes) nom masculin Action d'obscurcir ou fait de s'obscurcir ; état de ce qui...
Synonymes :
- obscurité
- opacité
- ténèbres

obscurcissement
n. m. Action d'obscurcir, fait de s'obscurcir; son résultat.
Fig. Obscurcissement de la conscience.

⇒OBSCURCISSEMENT, subst. masc.
A. —Fait d'obscurcir, de s'obscurcir. Synon. assombrissement. Obscurcissement du ciel, du jour, du soleil. [La fumée] montait lentement et se renouvelait sans cesse; de là un obscurcissement graduel qui blêmissait même le plein jour (HUGO, Misér., t.2, 1862, p.459). Après le court obscurcissement d'une nuée qui passait vite, un rayon de soleil éclairait dans la plaine (CHARDONNE, Épithal., 1921, p.416).
P. métaph. À un obscurcissement de sa lumière intérieure, Augustin s'aperçut que malgré l'effrayante dépression morale qui durait depuis la veille, il avait continué d'espérer contre toute espérance (MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.385).
P. anal. Affaiblissement (de la vision). Les gens instruits (...) ne sont pas plus étonnés de voir la raison s'affoiblir par le dessèchement ou tout autre éclat du cerveau, que la vue baisser par l'obscurcissement des yeux, et l'ouïe devenir plus dure par le racornissement de l'organe auditif (BONALD, Législ. primit., t.1, 1802, p.271). C'est peut-être à l'obscurcissement de ma vue que je mesure le mieux ma fatigue (GIDE, Retour Tchad, 1928, p.980).
B.Au fig.
1. [En parlant d'une situation, d'une manifestation de l'esprit] Fait de devenir incompréhensible, peu précis, peu clair. Obscurcissement d'une question, d'un texte. J'ai trouvé dans les livres plus d'obscurcissement que de clarté (GIDE, Nouv. Nourr., 1935, p.280). Ce monde constitue un obscurcissement de la conscience qui ne se laisse pas comprendre comme le dialogue intelligible du volontaire et de l'involontaire (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p.264).
Au plur. Points obscurs. Synon. obscurités. Toutes les choses de la vie sont perpétuellement en fuite devant nous. Les obscurcissements et les clartés s'entremêlent (HUGO, Misér., t.1, 1862, p.303).
2. [En parlant de l'esprit hum.] Perte de l'aptitude à comprendre, de la clairvoyance. Obscurcissement de l'intelligence. La période de l'Entre-deux-guerres, qui va de 1885 à 1898 environ, marque, en littérature comme en musique, un obscurcissement singulier de l'esprit français (L.DAUDET, Entre-deux-guerres, 1915, p.179).
Emploi abs. Ces temps d'obscurcissement s'en iront aux oubliettes du passé (SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t.1, 1857, p.79).
3. Perte de la renommée. Les événements qui survinrent au retour [de l'expédition d'Algérie], le jour faux et l'obscurcissement injuste où fut rejetée cette expédition glorieuse (...), engagèrent M. d'Ault à ne pas attendre (SAINTE-BEUVE, Prem. lundis, t.2, 1832, p.81).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. XIIIe s. «amblyopie» oscurcissement (Hagins le juif, Rich. 24276, f°19 r° ds GDF.); 2. 1538 «affaiblissement de la lumière» (EST.); 3. 1636 «action de troubler la vue» (MONET); 4. 1694 «perte d'éclat (de la gloire)» (Ac.); 5. 1728 «perte des lumières intellectuelles ou morales» (PASCAL, Entretien avec Mr de Saci, éd. P. Courcelle, p.29). Dér. de obscurcir; suff. -issement. Fréq. abs. littér.:48.

obscurcissement [ɔpskyʀsismɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1538; oscurcissement, XIIIe; du rad. du p. prés. de obscurcir, et 2. -ment.
———
I (Concret).
1 Action d'obscurcir, de priver de lumière; état de ce qui est obscurci. Perte de lumière, d'éclat. || Obscurcissement du ciel, du jour, de l'air…, de la lumière ( Affaiblissement, ombre). || Obscurcissement du soleil par une éclipse ( Obscuration, offuscation), du ciel par les nuages ( Nébulosité).
2 Obscurcissement de la vue. Amaurose, aveuglement.
———
II (Abstrait). Obscurcir, II.
1 (1694, Académie). Fait de rendre peu intelligible, peu perceptible. || Obscurcissement de la vérité, du style.
2 Fait de rendre peu clairvoyant. || Obscurcissement de l'intelligence, de l'esprit. Éclipse.
0 (…) le grand travail d'obscurcissement, d'erreur, de stupidité fanatique qui, suivi consciencieusement pendant deux années, nous a donné la Vendée, la guerre des Chouans (…)
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, II.
3 Vieilli. Fait de rendre inconnu, obscur. || Obscurcissement d'une renommée.
CONTR. Éclaircissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • obscurcissement — Obscurcissement. s. m. v. Affoiblissement de lumiere. L obscurcissement du soleil. l obscurcissement de la veuë. Il s employe aussi dans le figuré. La maniere dont il interprete ce passage y apporte un nouvel obscurcissement. cela fut d un grand… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • obscurcissement — Obscurcissement, m. acut. Obscuratio …   Thresor de la langue françoyse

  • obscurcissement — (ob skur si se man) s. m. 1°   Action d ôter la lumière. •   Ni l obscurcissement du soleil, ni la chute des étoiles, ni tous les autres signes, avant coureurs du jugement dernier, BOURDAL. Jugem. dern. 2e avent, p. 333. 2°   Fig. L action de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OBSCURCISSEMENT — s. m. Affaiblissement de lumière. L obscurcissement du soleil. L obscurcissement de la vue.   Il s emploie aussi figurément. La manière dont il interprète ce passage l obscurcit, et l obscurcissement vient du sens qu il attache à tel mot. Sa… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OBSCURCISSEMENT — n. m. Le fait de devenir obscur ou d’être obscurci. L’obscurcissement de l’horizon. L’obscurcissement du paysage quand le soleil descend sur l’horizon. Fig., L’obscurcissement de l’intelligence …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • obscurcissement — užtemdymas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. blackout vok. Abdunkelung, f; Verdunkelung, f rus. затемнение, n pranc. assombrissement, m; obscurcissement, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Obscurcissement global — Assombrissement global   Pollution  v ·  · m  Pollution de l air …   Wikipédia en Français

  • Obscurcissement planétaire — Assombrissement global   Pollution  v ·  · m  Pollution de l air …   Wikipédia en Français

  • black-out — [ blakaut ] n. m. inv. • 1941; angl. black « noir » et out « complètement » 1 ♦ Obscurité totale commandée par la défense passive. « ayant soin aussitôt de fermer volets et rideaux pour le “black out” » (A. Gide). 2 ♦ (1967) Fig. Silence gardé… …   Encyclopédie Universelle

  • voile — 1. voile [ vwal ] n. m. • 1170 « rideau »; lat. velum → vélum I ♦ Morceau d étoffe destiné à cacher. 1 ♦ Étoffe qui cache une ouverture. ⇒ rideau. Le voile du temple de Jérusalem. Étoffe dont on couvrait les statues des dieux; dont on couvre un… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”